Sign in

close
Create an Account

Shopping cart

close

News

potatura
News, Non categorizzato

Tous les secrets de l’élagage expliqués aux débutants

Le cycle de vie des plantes est régi par des équilibres naturels parfaits par nature, généralement orientés à la simple perpétuation de l’espèce. Cependant, lorsque l’homme décide de se consacrer à l’agriculture, il se fixe des objectifs de développement et de production spécifiques, qui peuvent également être très différents des processus spontanés des plantes.

L’élagage est précisément l’opération par laquelle on peut fournir un accompagnement à la plante, en régulant sa croissance, en la renforçant et en l’aidant à atteindre une fructification optimale. Les arbres fruitiers, les arbustes, les plantes de jardin ornementales, les potagers, les vignes et les petits buissons ont tous besoin d’une bon élagage pour en améliorer l’esthétique et la qualité de production.

Quiconque s’occupe de plantes doit donc connaître les bases de cette opération essentielle, son but et les règles pour la mener à bien.

Qu’est-ce que l’élagage et à quoi sert-il ?

Ce que l’on appelle « l’élagage » (ou taille) désigne l’ensemble des opérations qui accompagnent le développement d’une plante pour l’orienter vers des objectifs précis, définis par l’agriculteur en fonction de ses exigences. Les raisons pour lesquelles ce type d’intervention est absolument essentiel sont nombreuses, en premier lieu sa fonction de stimulation positive dans le rendements agricoles.

En effet, la taille permet de stimuler le développement de la plante et la vitalité de ses branches, ainsi que la qualité et la taille des fruits. L’éclaircissement ciblé des frondaisons est également une stratégie efficace pour permettre une pénétration optimale des rayons du soleil dans le feuillage et maintenir les arbres en bonne santé.

Les plantes bien taillées sont plus résistantes aux attaques des agents pathogènes et des parasites, aux conditions climatiques défavorables et au stress externe. Il ne faut pas non plus sous-estimer l’apport esthétique de l’élagage, qui permet d’obtenir des plantes et des jardins plus harmonieux et plus équilibrés.

Quand faut-il tailler le plantes ?

La taille s’effectue habituellement pendant les saisons d’automne et d’hiver, c’est-à-dire lorsque le cycle de croissance de la plante est au repos. La taille dite « d’hiver » est effectuée après la cueillette des fruits et la chute des feuilles, mais avant l’apparition des nouvelles pousses au printemps suivant. La meilleure période pour cette phase est donc d’octobre à mars et un élagage annuel doit être effectué.

Mais il existe aussi un type de taille qui s’effectue en été, en pleine période de croissance, et dont le but premier est d’alléger le feuillage en supprimant la végétation excédentaire. Selon le moment où elle est mise en œuvre, la « taille en vert » mène à des résultats différents, orientés soit vers une forte expansion végétative ou une croissance ordonnée des branches.

Quels sont les différents types de taille ?

Il existe de nombreux types de taille, et chaque cultivateur devrait les connaître et les appliquer de la meilleure manière possible. L’une des plus courantes est la taille de culture, qui s’effectue généralement dans les premières périodes de la vie des plantes. Il s’agit d’une intervention destinée à donner la forme du feuillage et à déterminer ainsi une croissance future harmonieuse. Ce type de taille favorise également le passage des arbres fruitiers en phase productive et peut être nécessaire périodiquement pendant plusieurs années. En effet, la taille d’entretien se définit comme le même type d’opération réalisée sur des plantes qui ne sont plus jeunes et matures.

La taille de production, quant à elle, vise à maintenir l’épais feuillage en parfait état, en maintenant un équilibre entre son développement reproductif et sa croissance végétative. Si une plante n’a pas été taillée du tout ou pendant plusieurs saisons, une taille de restructuration peut être effectuée pour remodeler l’aspect de ses branches.

Enfin, la taille sanitaire supprime les branches sèches et improductives, évitant ainsi de nombreux risques de maladies et d’infections. Elle peut également avoir une valeur curative, c’est-à-dire qu’elle peut être effectuée de manière ponctuelle au cas où des problèmes de santé se présenteraient.

Les opérations de taille

En réalité, le terme « élagage » recouvre de nombreuses opérations, dont les plus familières sont la taille des branches et l’élimination de certains bourgeons ou l’inclinaison des branches elles-mêmes afin de modifier la distribution de la sève dans la plante.

La règle de base consiste à bien étudier les caractéristiques de chaque espèce végétale avant de procéder à une taille. Les plantes ont des besoins physiologiques totalement différents et ne pas y prêter attention peut avoir des effets négatifs sur leur croissance.

Certaines opérations de taille sont généralement toujours utiles, comme l’élimination des gourmands et des drageons, c’est-à-dire les branches qui poussent respectivement sur d’autres branches ou à la base du tronc et qui, n’étant pas productives, privent les autres parties du feuillage de précieux nutriments. L’élimination des branches sèches ou l’aération du feuillage sont également extrêmement bénéfiques pour la plante et son bien-être.

Outre l’élimination complète de branches ou de bras entiers, il est également possible d’effectuer des opérations de raccourcissement des branches, définies comme des coupes de raccourcissement, de rognage ou de battage, selon la hauteur à laquelle elles sont effectuées. La coupe des cimes, en revanche, est celle qui vise à supprimer l’apex d’une branche juste au-dessus d’une de ses branches latérales, afin de diriger la distribution des nutriments vers le centre du feuillage.

Dans le cadre de la taille en vert, il y a aussi les fréquentes opérations d’étêtage ou de rognage des rameaux ou l’intervention délicate d’éclaircissage des fruits, utile pour éviter une production alternée dans les années à venir. Enfin, l’étalement et la flexion des branches permettent de diriger les nutriments vers les parties souhaitées de la plante et de réguler efficacement le rapport entre productivité et croissance.

Les outils d’élagage

Pour que les interventions d’élagage, qu’elles soient de type non ou semi-professionnel, soient menées à bien, il est essentiel de pouvoir compter sur un équipement agricole de haute qualité. Toute coupe effectuée sur le tronc, les branches ou les rameaux doit être aussi précise que possible et sans bavures, afin de minimiser la surface de guérison.

Pour la plante, chaque coupure est une blessure qui doit être soignée le plus rapidement possible pour éviter tout risque d’infection ou d’infestation parasitaire. Même si l’on se sert d’outils parfaitement aiguisés et performants sont utilisés, il est parfois préférable de recouvrir l’emplacement de la coupe avec des produits spécifiques, comme le mastic cicatrisant, qui permet d’accélérer la cicatrisation du bois.

Parmi les outils indispensables à tout agriculteur figurent un élagueur suffisamment robuste et des sécateurs en mesure d’effectuer des coupes nettes et évitent que le bois s’effiloche inutilement.

Si les sécateurs et les élagueurs sont parfaits pour les branches de petit diamètre (jusqu’à 3-4 centimètres), les élagueurs à chaîne doivent être envisagés pour les branches de plus grand diamètre. Les tronçonneuses à chaîne permettent de travailler sans effort sur des branches de 15-20 cm de diamètre. Dans le contexte de jardinage non professionnel, il est rarement nécessaire d’utiliser des scies ou des tronçonneuses, mais elles peuvent être utiles quand le bois est particulièrement dur.

Opter pour des outils électriques est la meilleure solution lorsque l’on veut minimiser la fatigue de l’opérateur et éviter une sollicitation excessive des mains, des membres et du dos. Pour les amants de la nature et des plantes, le meilleur choix pourrait être des outils alimentés par des batteries rechargeables, comme ceux proposés par la ligne GREEN de Campagnola.

Le catalogue Campagnola dédié spécifiquement au secteur non professionnel comporte, entre autres, une combinaison d’outils idéale pour tous ceux qui s’initient au monde de la taille et de l’élagage : SPEEDY est un sécateur électrique incroyablement léger et pratique, parfait pour couper des branches jusqu’à 25 mm de diamètre, et T-CAT, l’élagueur à chaîne le plus maniable de la gamme, conçu spécifiquement pour les travaux de finition.

Découvrez dès maintenant leurs caractéristiques techniques et faites vos premiers pas dans la taille avec un allié de qualité confirmée !

    Scroll To Top
    Sidebar